jeudi 5 juin 2014

Les pucerons et la coccinelle

Je vais vous raconter une petite histoire (et oui, encore une) :

Il y a environ 3 semaines, je me promenais tranquillement dans mon jardin et j'admirais toute cette végétation. Lorsque je remarqua, sur une branche d'un des tous jeunes pommiers une vilaine colonie de pucerons. Je dis "vilaine" pour être de bon ton, car finalement, ils ont bien le droit d'exister. Je les voyais là pelotonner les uns contre les autres pour se tenir chaud.





Face à cette vision d'horreur (bon j'exagère un peu) ma première réaction, fût la panique ! Ce pauvre petit pommier déjà pompé à vif !! Je pensais donc toute de suite à "savon noir". C'est exceptionnel sur les pucerons.

Puis je repris mon souffle et courageuse (j'exagère aussi), je me dis et si je faisais confiance à Dame Nature !

Je passa donc mon chemin en espérant ne pas le regretter


3 semaines plus tard (aujourd'hui), je passe devant cette belle branche et voici ce que je vis :




Je ne sais pas si c'est très clair sur la photo, mais il y a 2 fois moins de pucerons (à la louche, je les ai pas compté).

Mais il faut dire que pas très loin il y avait :


larve de coccinelle
et ça :

œufs de coccinelle

Mais surtout attendre un peu m'a permis d'assister à ce bel évènement : la ponte d'une coccinelle



Si si ...


Alors faisons confiance à la nature, elle a les bonnes ressources ...

Et finalement, ça m'a permis d'économiser une cuillère à soupe de savon noir !!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire