samedi 11 février 2017

Entretenir son linge, sans déchet !

Voilà une question que l'on me pose souvent, et je me suis rendu compte, que je n'en parlais pas dans ce blog. Et voilà l'oubli réparé !

Dans un premier temps, je réalise ma lessive et il ne me faut que 2 ingrédients : du savon de Marseille et de l'eau du robinet.



Alors il y a beaucoup de débat sur le net à propos du savon de Marseille : véritable/copie, avec ou sans huile de palme ... je n'entrerais pas dans ce débat (ce n'est pas le sujet de cet article).
Pour vous aider à choisir, ce bel article sur Consoglobe à propos du savon de Marseille. Je vous invite à visiter le site de l'Union Professionnelle des Savons de Marseille.

Vous pouvez trouver des savons portant la mention "savon de Marseille" en magasin bio en bloc ou en paillette. C'est le choix que j'ai fait.

Pour vous aider dans la lecture des étiquettes :

- Sodium olivate est à base d'huile d'olive,
- Sodium palmate est à base d'huile de palme,
- Sodium cocoate est à base d'huile de coprah,
- Sodium Palm Kernelate est à base de huile de palmiste.


Et alors, me direz vous, cette recette, d'une simplicité enfantine. Vous avez besoin de copeaux de savon de Marseille, achetés tel que ou en rappant un savon (j'utilise un couteau économe).

- Dans une bouteille en verre (type jus de fruits), verser 3 cuillères à soupe de copeaux de savon (vous pouvez vous aider d'un entonnoir),
- Faire chauffer de l'eau (j'utilise une bouilloire) et verser dessus,
- Mélanger avec le manche d'un couvert de table ou d'une paille en inox.

Et voilà, c'est tout, c'est prêt !

Etant donner la simplicité, je réalise 4l de lessive (car j'ai 4 bouteilles dédiées). En refroidissant, la lessive a tendance à gélifier, bien secouer la bouteille pour la liquéfier ( en veillant à bien fermer le bouchon, je vous dis ça, car un jour, j'ai versé ainsi 1l de lessive !)





Pour une lessive, je mets 100 ml environ de cette lessive dans le bac à lessive et la même dose de vinaigre blanc dans le bac à adoucissant.

J'utilise uniquement ça dans la majorité des cas. Mais parfois, il y a des tâches.



- pour les tâches organiques (thé, café, chocolat, fruits rouges, herbe, sang ...), exemple type, les serviettes de table de mes enfants, j'utilise du percarbonate de soude.

Après le tri du linge, je mets de coté le linge ayant besoins d'être détacher : serviettes de table, torchons, protège slip et je les fait tremper dans une eau chaude ( idéalement 60 °) avec 2 cuillères à soupe de percarbonate de soude. Le percarbonate de soude est un nettoyant et blanchissant. En se dissolvant dans l'eau il se décompose en carbonate de calcium (cristaux de soude) qui nettoie et en peroxyde d'oxygène (eau oxygénée) qui blanchit.

En pratique, je mets mon linge dans une bassine, je verse 2 cuillères à soupe de percarbonate de soude, je mets la moitié d'eau chaude du robinet (à 50°c chez nous) et la moitié d'eau bouillante.

Petite particularité pour les protèges-slips tachés de sang, je les fais tremper avant dans de l'eau froide pour enlever le plus gros.


- pour les tâches de gras. J'ai 2 solutions, toutes 2 à base de Terres de Sommières. Il s'agit d'une argile, découverte à Sommières (mais depuis produite dans d'autres régions et pays) qui a un très fort pouvoir absorbant.

Si la tâche vient de se produire ou sur un tissu ne pouvant être lavé, je saupoudre directement la tâche avec de la Terre de Sommières.

Si la tâche est plus ancienne, j'utilise un savon détachant, que je trouve en magasin bio,  contenant du savon de Marseille et de la Terre de Sommières. Je mouille ma tâche et frotte avec le savon. Je laisse reposer et mets ensuite en machine. Cela fonctionne aussi sur des tâches déjà lavées. Il y a peu, par curiosité j'ai essayé ceci aussi : mouiller la tâche, frotter avec un savon de Marseille et saupoudrer de Terres de Sommières, frotter. Cela fonctionne aussi et ça évite d'acheter un savon détachant.


- lorsque le linge sent un peu fort (exemple des vêtements d'ado ...). Je rajoute à ma lessive liquide 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude, il désodorise et augmente les performances de la lessive.

- pour le linge très très sale, par exemple après des travaux, ceux me servant pour le jardinage ... je rajoute 1 cuillère à soupe de cristaux de soude à ma lessive.


J'ai très peu de vêtements délicats. Seulement quelques pulls que je lave en machine avec un cycle dédié, et une écharpe en mohair que je lave à la main.



Tous ces produits, vous pouvez les trouvez sans emballage, comme le savon, ou en emballages papier/carton, parfait pour la démarche. De plus, ils sont tous biodégradables sans impact sur l'environnement et ça, c'est bien !



Et vous comment faites vous l'entretien de votre linge ? Quels sont vos recettes ?

5 commentaires :

  1. pour le linge peu sale, sans grosses taches (ce que j'appelle de la salissure grise) j'utilise des boules de céramique, sans lessive ; ça marche ; il faut de temps en temps les mettre au soleil pour les recharger

    RépondreSupprimer
  2. ici, eau trèèèèèès calcaire, (malgré le vinaigre) rien ne fonctionne vraiment ....
    même pour le lave-vaisselle, le fait maison ne fonctionne pas non plus
    ça en est désespérant :'(

    RépondreSupprimer
  3. Chez moi c'est lessive à la cendre et j'en suis très contente ! Comme toi, je détache avant le linge qui en a besoin avec de la Terre de Sommières (poudre et savon détachant, j'ai les deux également). Il y a juste pour nos nombreux pulls en laine que je n'ai pas encore passé le cap de ne pas acheter la lessive de grande surface. Mais bon ils ne se salissent pas vite, la lessive est ultra concentrée et j'utilise depuis 3-4 ans le même petit bidon.
    J'en profite pour vous remercier pour vos articles que je continue de lire avec intérêt. Edith

    RépondreSupprimer
  4. Intéressant,je ne connaissais pas la terre de Sommières, à tester.

    Tu demandes des recettes, donc ici, j'utilise depuis plusieurs années de la lessive à la cendre, puisqu'on a la chance d'avoir une cheminée dans laquelle on fait quelques flambées par an avec le bois de coupe du jardin. Donc chez nous, 60-70g de cendres (sans charbon, donc soit on enlève les gros bouts à la main soit on tamise carrément) par litre d'eau, le tout à tremper dans une bassine, en remuant très souvent (le plus souvent possible, si c'est toutes les heures c'est top), pendant 48h à 72h, puis on filtre avec un linge propre, et voilà. 300 à 500ml par lessive (selon la machine, la mienne fait 7kg, je mets en général +/- 300-400 ml pour du linge pas très sale). Voilà voilà...

    RépondreSupprimer
  5. et quand il n 'y a plus de cendres, à la belle saison, lessive au lierre ;)

    RépondreSupprimer