dimanche 5 octobre 2014

réduire ses déchets dans la cuisine

Aujourd'hui, je vais vous emmener dans ma cuisine et vous faire part des astuces mis en place pour réduire nos déchets.



La cuisine est la pièce la plus productrice potentielle de déchets, mais c'est celle sur laquelle quelques gestes simples ont un effet bœuf :

Je refuse que les emballages entre dans la maison : Ça parait évident, mais chaque déchet qui ne passera pas le pas de votre porte sera un déchet qui ne sera pas à traiter.

Dans la mesure du possible, donc, j'achète des produits non emballés ou en tout cas j'évite les produits suremballés (le paquet de gâteau qui est dans la barquette plastique qui est dans le sachet plastique qui est dans la boite en carton !! par exemple).

Je privilégie la cuisine maison (yaourts, entremets dans des contenants récupérés, crème dessert, pâte à tarte brisée ou sablée, pain de mie, ou brioche ... ) en choisissant des recettes simples rapides et nécessitant peu d'ingrédients pour tous les jours.

Je me suis organisé des menus préétablis sur une semaine pour ne pas perdre de temps pour la question : "on mange quoi ce soir !!?"

Je n'utilise plus d'emballages comme le papier alu, le film plastique étirable ou le papier sulfurisé en utilisant des boites à couvercle ou, en alternative au papier sulfurisé, en beurrant simplement mon moule.



j'ai réduit notre consommation et surtout l'emploi de produits inutiles

J'ai désencombré ma cuisine en éliminant des ustensiles inutiles ou gadgets et simplifié mes recettes. Je ne garde que celles qui permettant l'utilisation de produits simples que je trouve en vrac. Par exemple, j'utilise le bicarbonate de soude pour remplacer la levure chimique ( il est contenu dans un emballage recyclable contrairement à la levure).

Afin d'éviter le gaspillage et de jeter à la poubelle, je pèse les aliments lors de la confection des plats. Par exemple, je sais que pour ma famille, nous auront besoins de 400g de pâtes, de 250g de mélanges de céréales pour une poêlée ...

Et si il y a des restes je les cuisines : légumes dans une soupe ou une tarte, pain, en pain perdu ou pudding, la viande dans un gratin ou un croque monsieur ...

Je réutilise des contenants et je bannis le jetable

J'utilise des sacs en tissus et des boites pour faire mes course en vrac, au rayon coupe ou sur le marché (ces contenants me servent aussi de stockage à la maison, dans le frigo). J'ai ainsi redécouvert le rayon coupe de mes magasins. Prendre une boite et le tendre à la vendeuse est une expérience intéressante. En magasin bio, ça passe plutôt bien. En grande surface, comment dire, on passe plutôt pour un extra-terrestre ! Sur le marché, après quelques hésitations, ça passe très bien ...

sac à vrac zéro déchet

Je réutilise également des contenants achetés pour certains produits (pots de crème fraîche, pot de conserve ...) pour contenir mes restes dans le frigo, le congel, transporter un encas au travail, faire des conserves ou faire un cadeau ...



recycler le plus possible

Le meilleur moyen de ne pas avoir d'emballage est d'acheter sans. Lorsque je peux, j'achète d'occas  : ces produits sont généralement vendus sans emballage, et je redonne ainsi une vie à un objet voué à la décharge.

Je favoriser le tri au maximum en plaçant les poubelles de tri dans la cuisine. Le contenant des emballages recyclables est aussi accessible que la poubelle de déchets. Il est donc aussi facile de jeter dans la poubelle que dans le sac des emballages recyclables.

Parfois, certains emballages ne sont pas recyclables car complexes. Par exemple difficile de se passer d'un bon camembert, surtout dans ma famille, très friande de fromages. Mais le camembert ne se trouve pas sans emballage et la boite n'est pas recyclable en l'état car c'est un assemblage de matières recyclables, mais pas ensemble. Donc je décortique la boite de camembert : le couvercle avec les cartonnettes, le bois au compost ou dans la cheminée (selon la saison). Il ne me reste que les agrafes et l'étiquettes que je jette dans la poubelle. Mais dans la mesure du possible, j'évite ce genre d'emballage autant que possible : je vais pas passer mon temps à tout décortiquer !!

Si je n'ai pas le choix car je n'ai pas trouvé en vrac, je choisis donc des produits dans des emballages vraiment recyclables (verre, métal, carton), en évitant le plastique qui n'est recyclable qu'une fois. Ces emballages (verres et carton, notamment) pourront être même réutilisés.

composter
 
Le seau à compost est également facile d'accès. Chez nous, il est sous l'évier. On y dépose les épluchures, les restes de repas, sauces, mais aussi des morceaux de bois (nous avons encore des petits pics en bois dont il existe une alternative durable). Et pour ceux qui n'ont pu se passer de mouchoirs jetables ou d'essuies-tout, ils peuvent aller au compost (effectivement les vers de terre ne s'enrhument pas !).

Et voici , comment dans cette pièce, nous réduisons nos déchets sans trop y penser.

Cependant tout n'est pas parfait, évidemment.

J'achète le lait en bouteilles plastiques : je ne le trouve pas en verre. Ce plastique est recyclable. Mais comme dit plus haut, je ne pense pas que ce soit l'idéal. Et en plus, il y a le film plastique autour du pack ... je fais tous nos desserts maison. Je ne me vois pas me passer du lait. Je n'ai donc pas de solution aujourd'hui.

J'achète ma viande en colis à un producteur local via mon magasin bio. La viande est emballée sous vide pour des raisons de conservation. Je préfère acheter bio, car les conditions d'élevage me semble meilleures.

Certains produits d'aide à la cuisine ne se trouvent qu'emballés. La plupart me semble inutiles (déco de gâteau par exemple) mais je ne me passerais pas d'agar agar, de chocolat amer et de fermant lactique. J'achète l'agar agar en grand sachet (125g et j'envisage le sachet 500g) et je repique au maximum mes yaourts. Ces petits emballages me semblent si petits par rapport à ceux que j'évite en faisant mes crèmes maison et mes yaourts.

Il en est de même pour le papier d'alu du chocolat (sacré marmotte), le sachet de la maïzéna ...


Et vous comment faites vous ?

12 commentaires :

  1. Bonjour,
    Je fais également des effort pour éviter de remplir la poubelle, malheureusement je déménage régulièrement (pas encore de poste fixe) donc je n'ai encore jamais pu mettre en place de compost et c'est mon plus gros problème. En ce qui concerne le sur-emballage du lait, pourquoi n'achetez-vous pas les bouteilles à l'unité ? Il me semble que vous faites vos courses par internet, n'avez-vous pas cette possibilité ? (quitte à prendre quand même six bouteilles mais sans l'emballage).
    Bonne soirée,
    Elsa.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Elsa,

    Pour le compost, n'avez vous pas pensé au lombricomposteur. Je n'en ai jamais utilisé (car j'ai la chance, effectivement, d'avoir un jardin), mais j'ai lu qu'on pouvait en avoir en appart ou même au bureau. Il peut, peut être suivre vos déplacements (tout dépend de la fréquence). Pour info il y a ce site d'un fabriquant français : www.laboiteaterre.fr
    Pour le lait : le problème est que j'achète 24l de lait par quinzaine. Je n'ai donc pas osé demandé au gars qui fait les courses pour moi de déconditionner les packs de lait. Je suis pas sur qu'il accepterait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui 24 litres ! C'est sûr... Je m'étais renseignée pour le lombricomposteur mais je le prendrais comme des animaux de compagnie et j'aurais peur de les tuer involontairement... En plus je n'avais pas vu franchement d'enthousiasme quand j'en avais parlé à mon conjoint... ! Je vais me re-renseigner avec le site que vous me conseillez et je retenterai le coup...
      Merci et bonne fin de week-end.

      Supprimer
  3. Et oui, avec une famille de 5 et en faisant nos propres desserts, on en consomme des litres ! Merci de votre fidélité !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    tout d'abord bravo pour toutes ces habitudes adoptées, c'est vraiment chouette ! Et qui dit vivre avec moins de déchets, dit économiser (les aliments bruts coûtent tellement moins cher !). Perso je suis arrivée à une petite poubelle tous les 6 mois, je ne suis pas peu fière :)
    Quelques détails : les agrafes et autres petits métaux en fer peuvent tout à fait passer au compost selon un expert que j'avais rencontré près de chez moi : après tout le métal provient de la terre, et redonnera du minéral à votre jardin.
    Le lait : avez-vous essayé d'en faire vous même à partir d'amandes, de noix ou de noisettes ? C'est très bon (pour votre santé et les papilles) et ça peut être produit à partir de noix en vrac. Voici 3 recettes simples à faire à titre d'exemple, si ça vous intéresse : http://antigonexxi.com/2012/05/22/lait-de-noisette-gourmand/
    http://antigonexxi.com/2014/01/16/lait-cremes-express-de-cajou/
    http://antigonexxi.com/2012/11/12/conte-dautomne/
    Quant à la viande, il ne faut pas perdre de vue qu'elle pollue grandement notre planète et occupe beaucoup de terre pour être produite (pour une quantité de protéines peu rentable). Toutefois, je comprends que les habitudes et la culture empêchent les gens de se mettre au végétarisme. Pourquoi ne pas vous faire une journée végétarienne par semaine, pour tenter ? Il y a aujourd'hui beaucoup de blogs VG qui proposent des recettes qui n'ont rien à envier à la viande. Mon blog préféré pour des recettes simples et bonnes : http://pigut.com/ :)

    RépondreSupprimer
  5. bonjour Charlotte,

    Merci vraiment pour votre participation au blog.

    Je pense qu'on peut effectivement être fière de ne mettre sa poubelle que 2 fois par an . Bravo également !

    Pour le lait : j'avais essayé de faire mes crèmes dessert avec du lait d'amande et de l'agar agar. Personne n'a aimé à la maison. La texture est différente (moins mouelleuse). Je vais regardé les recettes d'Antigone (elle a toujours des bons plans). Mais j'ai peur que cela ne rajoute encore du temps de confection et le but est de faire en sorte que cet art de vivre ne oit pas une charge.
    Pour la viande, nous avons déjà bien réduit notre consommation et je fais effectivement 1 à 2 journées végétariennes par semaine (en fin de semaine je mange à la maison). Mais les autres membres de la famille n'en profite pas. Je vais regarder le blog que tu conseilles car le plus difficile, pour moi, est effectivement de trouver des recettes mais surtout de passer le pas.

    En tout cas merci de ces liens et echanges

    RépondreSupprimer
  6. Très intéressant !!
    Je suis également dans cette démarche depuis quelque temps... je rencontre moi aussi qq difficultés et je dois faire des compromis (le dernier : j'avais besoin de grands contenants pour mes achats en vrac... les bocaux de 1l ou 2l trouvables chez emmaüs étant insuffisants pour notre consommation de sucre/pâtes/riz, j'ai trouvé des 3l parfaits sur internet... qui sont arrivés sur-sur-sur-emballés... un volume de carton à recycler (et un peu de plastique) dingue)

    Mais nous avons réduit nos déchets c'est certain. Et ce n'est pas fini.
    Merci pour ce beau partage !

    (eh et si tu as besoin d'un conseil pour les recettes de cuisine végé, le livre "vegan" de Marie Laforêt a changé ma vie, j'aime de nouveau cuisiner et je me régale comme jamais)

    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Hélène,

      J'ai eu le même problème pour les contenants. Effectivement, je ne vais à mon grand magasin bio qu'une fois par mois car ils ont plus de choix. Je dois donc stocker à la maison de grandes quantités et j'ai trouvé la solution qui nous convient. J'avais gardé des boites de lait maternisé (je ne sais pourquoi). Et elles me sont très utile maintenant. Je pense que tu peux en trouver en laissant une annonce à la crèche ou halte garderie près de chez toi ou peut être à l'école.

      La Clarinet Verte

      Supprimer
  7. Je suis très loin du zéro déchet mais j’y travaille ! Je me retrouve dans pas mal des points que tu évoques du coup je vois que je suis sur la bonne voie, ça me motive !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo, il faut continuer et je suis heureuse que ce blog te motive. C'est sa raison d'être !

      Supprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer